Social Work Migration Project

Adaptation à la langue

La langue est au coeur des interactions sociales et s’avère essentielle pour intégrer la sphère professionnelle. Elle occupe une place particulièrement centrale en intervention sociale. Pour pouvoir exercer le travail social au Canada, les travailleurs sociaux diplômés à l’étranger doivent détenir un niveau d’anglais ou de français jugé suffisant.

Notre étude révèle que les défis sont  au rendez vous pour les travailleurs sociaux maîtrisant déjà l’anglais et/ou le français. En effet, les subtilités de la langue telles que les expressions locales, le vocabulaire, le jargon professionnel, l’accent et la prononciation sont des aspects qui influencent grandement la capacité de comprendre, de se faire comprendre et de s’exprimer. Les difficultés linguistiques au plan professionnel ont un impact à différents nouveaux :

graphic1

Différents éléments peuvent faciliter l’adaptation à la langue :

graphic2

Les participantes ont majoritairement rapporté les impacts positifs de la maîtrise d’une deuxième ou troisième langue.

Pour en savoir davantage sur l’adaptation à la langue en contexte québécois, consulter la présentation effectuée à la Journée de partage des connaissances ( Montréal, 7 novembre 2014 ).

Langue from swmp

Article à venir…